Le mois de septembre est synonyme de rentrée pour les marins de Realteam Sailing. Après deux mois de pause estivale, les différentes équipes des TF35 se sont retrouvées au bord du lac de Garde, à Malcesine. C’est sur ces terres italiennes que se disputera, du 8 au 11 septembre, le prochain Grand Prix du TF35 Trophy. Menée par le skipper Jérôme Clerc, l’équipe lausannoise, deuxième au classement, compte bien décrocher la première place tout en poursuivant ses engagements sociaux et environnementaux.

Après un repos du guerrier bien mérité, les marins de Realteam Sailing ont rejoint leur base à Mies, en Suisse, pour une phase de préparation. C’est ici qu’ils fignolent et arrangent les derniers préparatifs. Le bateau y est démonté puis transporté jusqu’aux eaux de Malcesine. Sur ce lac, les conditions diffèrent du Léman. « On se réjouit de naviguer sur ce plan d’eau idéal pour les TF35, avec un vent soutenu et très peu de vagues, et d’exploiter le potentiel du bateau », confirme Jérôme Clerc.

A 2 points des premiers Alinghi Red Bull Racing, l’équipage compte batailler ferme pour jouer aux avant-postes et reprendre la tête du classement. « Les navigants restent concentrés sur le Grand Prix. Ils sont studieux et détendus. Nous avons trouvé un bon équilibre. L’équipe technique à terre réalise également un travail de pointe et reste d’un grand soutien pour la team », explique Daniel Souben, coach de Realteam Sailing.

Realteam Sailing for Léman hope*

« Nous voulons gagner en devenant acteur du changement à travers la pratique du sport de compétition et au-delà. Le sport peut être vecteur et accélérateur du changement, qu’il soit social et environnemental », rappelle Esteban Garcia, fondateur et propriétaire de l’écurie Realteam Sailing et de la Chiki Foundation. Cet été, 48 jeunes en rémission du cancer ont partagé des moments intenses et émouvants à bord de 11 voiliers, pendant 4 jours et 4 nuits sur 2 croisières. Durant cette aventure, les jeunes se sont initiés à l’art de la navigation à bord d’un voilier sur le lac Léman. Cette expérience leur a permis de découvrir un nouvel univers dans lequel ils ont tout de suite été responsabilisés. Sous la houlette d’un.e skipper professionnel.le, les jeunes se sont occupés des voiles, de la conduite du bateau et des nombreuses tâches qu’il y a à faire pour voguer sur l’eau : construire la confiance en soi avec un goût de liberté. « Depuis cette magnifique croisière sur le lac, mon fils est devenu un peu plus heureux, plus alerte, plus confiant, plus positif, plus désireux et prêt à établir des liens avec autrui, plus rayonnant en un mot. Et parce que mon cœur de maman ne peut manquer de ressentir tous ces états radieux, enchanteurs et épanouis de mon fils, ce bonheur me touche infiniment par ricochet », nous confie la maman d’un survivor. Realteam Sailing est fier de soutenir à terre et sur le lac ce si beau projet en apportant son aide dans la préparation des voiliers, dans l’expertise technique et dans le soutien aux skippers.

Les marins n’ont aujourd’hui que 2 objectifs en tête : gagner et redonner l’espoir.

* Léman hope est un projet de la Chiki Foundation.

 

Realteam Sailing for Real Impact

Realteam Sailing, une équipe engagée pour un avenir sans carbone est fière de ce qu’elle a accompli ces dernières années. Elle s’est fixée d’ambitieux objectifs en matière de durabilité à travers notamment l’analyse de cycle de vie de son écurie, en partenariat avec la société Valuing Nature. En 2020, son impact se mesurait à un total de 83 tonnes Co2eq/année. L’objectif est de réduire de moitié ce chiffre d’ici 2025. Gagner ne suffit pas. Realteam Sailing a fait le choix de devenir l’équipe de voile la plus performante de Suisse tout en étant la plus engagée dans le développement durable. « Nous voulons gagner en devenant acteur du changement à travers la pratique du sport de compétition et au-delà. Le sport peut être vecteur et accélérateur du changement, qu’il soit social et environnemental », rappelle Esteban Garcia, fondateur et propriétaire de l’écurie Realteam Sailing et de la Chiki Foundation.

 

Retrouvez-nous dès ce jeudi 8 septembre pour découvrir l’issue du Grand Prix de Malcesine !

 

Crédits photos : Loris von Siebenthal, Sébastien Jaffaux et Camille Crittin

Crédits vidéos : Christophe Margot