L’étape majorquine du GC32 Racing Tour s’est révélée mouvementée pour Realteam. Après une première journée qui a vu l’équipe monter en puissance, des aléas mécaniques sont venus jouer les troubles-fêtes. Malgré un équipier blessé, Realteam termine en 5e position de la Copa del Rey Mapfre et prend la 2e place au classement général du circuit.
« Il manque encore le déclic qui fait décoller la machine, mais il n’est plus très loin », résume le skipper Jérôme Clerc, confiant. La 37e édition de la Copa del Rey Mapfre n’a pas été tendre pour Realteam. Après une première journée positive, où l’équipe est montée en puissance au fil des manches (5-5-5-3-3), la suite est plus compliquée. De jolis départs, mais des manoeuvres plus difficiles à caler, puis l’accident humain : Loïc Forestier, régleur, se blesse au dos. « Cette journée a été très difficile pour nous », rappelle Daniel Souben, le coach. « Si l’on n’est pas à 100% sur tous les facteurs de la performance, les résultats sont directement impactés. »
Dès le lendemain, Christophe Carbonnières rejoint l’équipe et remplace Loïc, pris immédiatement en charge par le physiothérapeute. Christophe se met rapidement dans le match et l’équipe poursuit sa progression sur les départs. Et pourtant, le vol est parfois difficile à tenir, sans raison évidente… jusqu’à ce que l’équipe de préparation se penche de plus près sur le bateau. Le verdict est sans appel : problème technique sur l’un des foils. « Nous avons déterminé la source du problème un peu tard, mais c’est rassurant de constater que les actions sur l’eau ne sont pas en cause dans cette situation », déclare Jérôme.
La suite s’annonce donc au mieux pour Realteam, qui revient sur D35 en août, avant de repartir en Sardaigne au mois de septembre. Si l’équipe repart avec une 5e place à la Copa del Rey Mapfre, elle pointe sur la deuxième marche du podium au classement général du GC32 Racing Tour. « C’est une année sans Coupe de l’America, les ressources de ce circuit sont par conséquent assez présentes sur les autres bateaux », précise Jérôme. « A nous de rester concentrés et de poursuivre nos efforts pour rester dans le coup ! » Un état d’esprit qui reflète bien les valeurs de l’équipe – précision, excellence, esprit d’équipe – et la devise de cette saison 2018 : ne rien lâcher.