Les membres de l’équipe lausannoise restent logiquement chez eux afin d’endiguer la propagation du coronavirus. Leur nouveau bateau fraîchement arrivé en fait de même, alors que le D35 est parti sous d’autres cieux. Quant au TF35 Trophy, il suspend son calendrier.

Il est arrivé! Au moment où le D35 prenait la route en direction de la Hongrie pour y vivre une seconde jeunesse sur le lac Balaton, le TF35 de Realteam Sailing a été livré à la mi-mars à Mies (VD), où se trouve la de base l’équipe. Mais avant de pouvoir sortir de son container afin d’être monté, le nouveau bateau volant reste sagement enfermé. Car comme presque toutes les équipes et compétitions sportives à travers la planète, Realteam Sailing et le TF35 Trophy marquent logiquement une pause à cause de la pandémie de coronavirus qui frappe le monde.

Swiss Sailing – la fédération nationale de voile – a suspendu toutes les activités nautiques en Suisse. Pour sa part, le Service des automobiles et de la navigation est également fermé jusqu’à nouvel avis, ce qui rend l’immatriculation des bateaux impossible pour le moment.

De son côté, la production des TF35 est fortement impactée par les décisions prises afin de freiner la propagation du virus. Les chantiers navals où sont construits les bateaux et les fournisseurs d’autres éléments sont à l’arrêt. Certains équipages du TF35 Trophy n’ont donc pas encore reçu leur catamaran et d’autres sont encore en attente de certaines pièces.

Au vu de cette situation, la direction du TF35 Trophy a décidé de suspendre l’autorisation de naviguer et une nouvelle date sera fixée lorsque les fournisseurs pourront travailler à nouveau. A partir de ce moment, il faudra compter 3 à 4 semaines afin de recevoir le matériel manquant. Le premier Grand Prix organisé par la Société Nautique de Genève, prévu du 22 au 24 mai, est donc reporté. En fonction de l’évolution, il sera éventuellement remplacé par un week-end d’entraînement.

Quant à Realteam Sailing, toute l’équipe se réjouit de pouvoir voler sur l’eau, comme elle l’a fait au début du mois pendant un stage à la Mar Menor, en Espagne. En attendant, chaque membre prépare la saison à venir depuis chez lui. Vous voulez savoir comment ils le font et quelles ont été les impressions de la semaine d’entraînement? Alors ne ratez pas la prochaine newsletter! D’ici là, faites comme Realteam Sailing: restez chez vous, ne sortez qu’en cas de réelle nécessité, respectant les règles d’hygiène et les distances sociales, prenez soin les uns des autres.